Ingénieur-e en instrumentation pour l'astrophysique - Caractérisation de détecteurs infrarouges - Projets SVOM-GFT et LISA

Stage numéro : CDD-1819-IS-01
Laboratoire :Centre de Physique des Particules de Marseille Case 902
 163 avenue de Luminy - 13288 Marseille Cedex 9
Directeur :Cristinel Diaconu - 04.91.82.72.01 - diaconu@cppm.in2p3.fr
Correspondant :William Gillard - 04.91.82.72.67 - gillard@cppm.in2p3.fr
Groupe d'accueil :Instrumentation
Chef de groupe :Remy Potheau - 04.91.82.72.36 - potheau@cppm.in2p3.fr
Responsable de stage :Aurélia Secroun - 04 91 82 72 15 - secroun@cppm.in2p3.fr

Thématique : Instrumentation

Le projet SVOM-GFT est un projet franco-chinois dédié à la détection et à l’étude des sursauts gamma dont le lancement est prévu fin 2021. L’équipe du CPPM est impliquée dans la construction et l’exploitation du télescope robotique Colibri qui sera installé à San Pedro Martir au Mexique et qui fournit un suivi optique et infrarouge des alertes du satellite SVOM. Le CPPM est en particulier responsable de la caractérisation scientifique du détecteur Alfa, détecteur infrarouge à pixels hybrides, développé par Sofradir, comprenant 2kx2k pixels, qui sera installé dans la caméra infrarouge Cagire sur Colibri.

Dans le cadre du projet Cagire, l'ingénieur-e devra

1) prendre en charge le banc de test existant en salle propre ISO7 au CPPM ainsi que la chaîne d’acquisition du détecteur Alfa ;

2) modifier et valider le cryostat de caractérisation en collaboration avec les autres membres de l'équipe ;

3) mettre en place la chaine de validation sur un détecteur de tests ;

4) mettre en œuvre la caractérisation du détecteur final suivant le plan de tests préalablement défini.

La mission LISA est un projet satellite majeur de l’ESA dont l’objectif est de détecter des ondes gravitationnelles par mesure interférométrique grâce à une constellation de trois satellites en orbite autour du soleil. Le consortium des laboratoires français s’est engagé à intégrer et tester les instruments à bord de LISA et le CPPM en particulier est responsable de la caractérisation des photodiodes infrarouges à quadrants indispensables à la mesure interférométrique.

Dans le cadre du projet LISA, l'ingenieur-e devra

1) contribuer à la mise en place de nouveaux moyens de test hors salle propre puis en salle propre ;

2) valider ces moyens de tests ;

3) réaliser des tests de caractérisation sur de nouveaux types de détecteurs infrarouges (e.g. photodiodes à quadrants pour le projet LISA).

L’ingénieur-e sera également amené-e à rédiger des rapports en anglais.

L’ingénieur-e devra avoir une formation technique solide en instrumentation, avec de l’expérience en détecteurs. En particulier une expérience sur les détecteurs pour l'astronomie (détecteurs à pixels hybrides, photo-détecteurs et/ou instrumentation infrarouge) sera appréciée. Une connaissance de l’environnement spatial sera un atout supplémentaire.

La durée du contrat est de 15 mois, à pourvoir dès que possible, et pourra être prolongée.