Prochaines conférences


Aucun événement prévu dans cette catégorie

Les 5 dernières conférences


18 mai 2019
L'univers des neutrinos
David Lhuillier (Département de Physique Nucléaire du CEA, Saclay)
Voir détails Cacher détails
Description :

Résumé :

Les neutrinos sont des particules élémentaires produites en quantité et interagissant extrêmement peu avec la matière. Une fois créés ils vont donc se propager sur des distances considérables sans être absorbés, ni même perturbés. Cela a 3 conséquences : la population de neutrinos est la plus abondante population de particules de matière dans l’univers - Ils sont des témoins uniques des processus qui les ont engendrés - Ils ne vont pas nous révéler facilement leur histoire car ils vont traverser tous les détecteurs qu’on tentera de leur interposer en ne laissant (presque) aucune trace.

Nous parlerons de ce « presque », qui n’en finit pas d’instruire les physiciens.

Nous fêterons la naissance de la toute jeune astronomie neutrino, quand le 22 septembre 2017 un détecteur enfoui sous les glaces du pôle sud a capté un neutrino d’une énergie colossale provenant d’un trou noir géant à l’appétit vorace… situé à 4 Milliard d’années lumière. Plus proche de nous (pas difficile) nous verrons comment les flux intenses de neutrinos émis par les réacteurs nucléaires permettent d’atteindre une haute précision de mesures pour sonder un monde encore inexploré, celui des neutrinos stériles.

Crédit : DESY, Science Communication Lab.

Inscriptions : https://www.cppm.in2p3.fr/confCPPM.php

Site d’accueil :
Faculté des sciences - Bâtiment A - Amphithéâtre 6
163, avenue de Luminy 13288 Marseille cedex 09

Début :
samedi 18 mai 2019 à 10:00:00 heure d’été d’Europe centrale
Fin :
samedi 18 mai 2019 à 12:00:00 heure d’été d’Europe centrale
Endroit :
Fac des sciences
27 avr. 2019
L'Univers plein de vides
Stephanie Escoffier (CPPM)
Voir détails Cacher détails
Description :

Résumé :

L’observation des grandes structures de l’Univers a atteint une ère nouvelle avec l’avènement des grands sondages spectroscopiques de galaxies comme SDSS. La cartographie tridimensionnelle de notre Univers a permis de caractériser les propriétés de regroupement des galaxies, ce qui contraint l’expansion cosmique. Mais la structure de l’Univers dévoile également la présence inattendue de grandes régions vides : en effet, les galaxies sont regroupées an amas et superamas, qui forment eux-mêmes des filaments, sortes de gigantesques murs qui cloisonnent d'immenses espaces pratiquement déserts. Ces vides cosmiques, qui remplissent la majeure partie de l’Univers, contiennent très peu de matière, et pourraient être composés principalement d’énergie noire. Ces régions se présentent donc comme un laboratoire idéal pour tester les scénarios d’énergie noire et les propriétés de la gravité.

Crédit illustration : TNG Collaboration

Site d’accueil :
Faculté des sciences - Bâtiment A - Amphithéâtre 6
163, avenue de Luminy 13288 Marseille cedex 09

Début :
samedi 27 avril 2019 à 10:00:00 heure d’été d’Europe centrale
Fin :
samedi 27 avril 2019 à 12:00:00 heure d’été d’Europe centrale
Endroit :
Fac des sciences
30 mars 2019
Intelligence Artificielle, Machine Learning, Deep Learning et Jeux
Liva Ralaivola (LIS (AMU - CNRS - UTLN))
Voir détails Cacher détails
Description :

Résumé :

« Les jeux — échecs, go, othello, poker, starcraft... — sont des terrains d’expérimentation privilégiés pour l’intelligence artificielle : leur complexité
est comprise, les difficultés qu’ils posent sont identifiées et ils sont un vecteur de communication important pour la diffusion des avancées scientifiques en IA vers le grand public. Dans cet exposé, nous présentons quelques succès marquants de l’IA pour les jeux, en nous concentrant en particulier sur l’apport de l’apprentissage automatique (machine learning) et du deep learning dans ces progrès. » 

 

Début :
samedi 30 mars 2019 à 10:00:00 heure normale d’Europe centrale
Fin :
samedi 30 mars 2019 à 12:00:00 heure normale d’Europe centrale
Endroit :
Fac des sciences
23 févr. 2019
L’Univers selon Stephen Hawking
Jean-Pierre Luminet
Voir détails Cacher détails
Description :

Le célèbre physicien britannique Stephen Hawking (1942-2018) s’est essentiellement intéressé aux propriétés de l’espace-temps et aux étranges paradoxes qui peuvent en résulter. Pour ce faire, il a utilisé tout l’arsenal de la physique contemporaine : la relativité générale (théorie de la gravitation), la mécanique quantique (théorie des particules élémentaires et de leurs interactions) et le problématique mariage des deux (la gravitation quantique). Les singularités gravitationnelles, l’évaporation des micro trous noirs, le paradoxe de l'information et la cosmologie quantique sont ses contributions les plus significatives.

Situées aux frontières les plus spéculatives de la physique théorique et généralement hors de portée des vérifications expérimentales, ses recherches ont eu pour principal mérite de soulever des problèmes qui, s’il ne les a pas résolus, sont restés ouverts et continuent d’alimenter de fructueux développements en physique fondamentale.

 

Légende illustration : Simulation numérique de mirage gravitationnel engendré par un trou noir

Crédit illustration : A. Riazuelo

 

 

Début :
samedi 23 février 2019 à 10:00:00 heure normale d’Europe centrale
Fin :
samedi 23 février 2019 à 12:00:00 heure normale d’Europe centrale
Endroit :
Fac des sciences
19 janv. 2019
Le CNRS depuis 1939 : 80 (et quelques…) années d’une grande aventure scientifique et humaine
Denis Guthleben (Attaché scientifique au Comité pour l'histoire du CNRS Rédacteur en chef d’Histoire de la recherche contemporaine )
Voir détails Cacher détails
Description :

Fondé le 19 octobre 1939, dans les toutes premières semaines de la Seconde Guerre mondiale, le CNRS célèbre en 2019 son 80e anniversaire. Si les circonstances ont pesé sur sa création, dans un contexte de mobilisation militaire et scientifique, l’établissement n’est cependant pas né ex nihilo. Il prend la suite d’un long cortège de réflexions et de réformes sur l’organisation de la recherche en France, au moins depuis les dernières décennies du XIXe siècle, et d’une grande campagne de sensibilisation en faveur de la science menée dans l’entre-deux-guerres par le prix Nobel de physique Jean Perrin. Retour sur la genèse et sur les temps forts de l’histoire du plus grand établissement de recherche publique en Europe, de ses origines à nos jours…

Conférence donnée à l'occasion de la célébration des 80 ans du CNRS.

Début :
samedi 19 janvier 2019 à 10:00:00 heure normale d’Europe centrale
Fin :
samedi 19 janvier 2019 à 12:00:00 heure normale d’Europe centrale
Endroit :
Fac des sciences