Présentation


Le laboratoire

Le Centre de Physique des Particules de Marseille est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7346). Le laboratoire relève de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3), sous la double tutelle du CNRS et d’Aix-Marseille Université. Les recherches conduites au CPPM sont à la croisée des deux infinis — l’infiniment petit et l’infiniment grand — de l’étude des composantes élémentaires de la matière à l’exploration du cosmos. Pour cela, nous concevons et réalisons des systèmes de détection à la pointe de la technologie, opérant souvent dans des conditions extrêmes : sous la mer, dans l’espace ou sous la terre. La majeure partie de nos recherches se poursuivent au sein de collaborations internationales de premier plan et nos contributions sont mondialement reconnues. Nous participons à la formation des jeunes à la recherche et par la recherche, à l’enseignement universitaire, et à la valorisation de nos résultats.

En chiffres

  • 160 agents, dont près de 40 chercheurs et enseignants-chercheurs, plus de 75 ingénieurs, techniciens et administratifs, et environ 30 doctorants

  • 60 visiteurs étrangers et stagiaires par an

  • 20 laboratoires avec lesquels nous collaborons via des accords académiques, soit plus de 15 pays différents

  • 15 colloques chaque année, attirants 500 chercheurs environ pour des courts séjours

  • 1982 année de création du CPPM

  • 4500 : c’est le nombre de mètres carrés de notre bâtiment, implanté au coeur du Parc Naturel des Calanques de Luminy

Nos axes de recherche

Nous cherchons à comprendre l’Univers et ses composantes à partir des expériences en laboratoire ou à partir des observations des phénomènes célestes violents. Notre recherche avance sur trois fronts :

  • La physique des particules, ou l’infiniment petit, dans le but d’identifier les constituants les plus élémentaires de la matière, mesurer leurs propriétés et comprendre leurs interactions
  • Les astroparticules, ou l’infiniment grand vu par l’infiniment petit. On y étudie les phénomènes les plus violents de l’Univers et identifie l’origine du rayonnement cosmique de très haute énergie
  • La cosmologie observationnelle, ou l’infiniment grand, dont la finalité consiste à déterminer et comprendre l’histoire de l’Univers, ses origines, son évolution et la nature de ses composants.

En plus de ces trois grands axes de recherche fondamentale qui nous emmènent aux frontières de la connaissance scientifique et technologique, nous sommes fortement engagés sur des thématiques interdisciplinaires et leurs applications sociétales, telles que l’imagerie biomédicale, le calcul intensif ou encore l’environnement marin profond.

Une instrumentation dédiée

Nous sommes impliqués dans les très grands équipements indispensables aux recherches d’aujourd’hui. Cela explique notre engagement dans de nombreuses collaborations internationales : certaines regroupent plus de 3 000 collaborateurs. Il s’agit par exemple de l’accélérateur de particules LHC (Large Hadron Collider) installé au CERN près de Genève, de l’infrastructure nationale de calcul France Grilles, ou encore des télescopes terrestres CTA ou LSST. S’y ajoutent les télescopes sous-marins ANTARES et KM3NeT, déployés au large de la baie de Toulon et dont nous sommes laboratoire hôte. Nous participons également à la construction d’un télescope spatial embarqué : le satellite Euclid, au sein d’une mission soutenue par le CNES et l’ESA (agences spatiales française et européenne).

D’un point de vue technologique, ces contributions exigent un savoir-faire de pointe, développé par les experts du CPPM dans les domaines de l’électronique, la mécanique, l’informatique et l’instrumentation. Notre personnel hautement qualifié conçoit et construit des outils innovants et constitue une force technologique reconnue sur les plans national et international. Le laboratoire bénéficie d’une infrastructure de pointe : salles d’expérience équipées dont certaines « blanches », un atelier mécanique et un grand hall de montage.

Nos relations avec la société et diffusion des connaissances

Nous sommes engagés dans le partage des connaissances. Cela signifie que nous participons aux activités d’enseignement et de diffusion de la culture scientifique pour rendre visibles les travaux de la recherche française. Nous tissons des liens étroits avec les pôles de compétitivité et des entreprises pour valoriser nos résultats scientifiques et technologiques. Ainsi, les développements réalisés au CPPM dans le cadre de la recherche fondamentale ont vocation, dans la mesure du possible et en prenant en compte le temps long d’évolution de la technologie du fondamental à l’applicatif, à être transférés dans le monde socio-économique.

Direction


Responsabilités et contacts


Responsabilités
Responsable de communication Magali Damoiseaux
Chargé de valorisation Rémy Potheau
Chef de groupe ATLAS Laurent Vacavant
Chef de groupe LHCb Olivier Leroy
Chef de groupe SuperNEMO José Busto
Chef de groupe Renoir Dominique Fouchez
Chef de groupe Astroparticules Neutrinos Vincent Bertin
Chef de groupe Astroparticules Photons Heide Costantini
Chef de groupe imXgam Christian Morel
Chef de groupe Calcul et Données Andréi Tsaregorodsev
Chef de service Électronique Patrick Pangaud
Chef de service Informatique Thierry Mouthuy
Chef de service Instrumentation et Qualité Rémy Potheau
Chef de service Mécanique Stéphan Beurthey
Chef de service Patrimoine Logistique Jérôme Aubray
Contacts
Correspondant stages William Gillard
Correspondant administrative stages Jocelyne Munoz
Correspondant TIPE Heide Costantini
Contacts séminaires Damien Dornic, Steve Muanza
Agent de prévention Sylvain Henry
Personne Compétente en Radioprotection Pascale Keller
Référent Sécurité Laser Stephanie Escoffier
Référent Risque Chimique Fabrice Gallo
Chargé de Sécurité des Systèmes de l’Information Jean-Marc Santoni
Personne en charge de la gestion des déchets Jérôme Aubray

Vous pouvez aussi consulter l'annuaire du personnel du CPPM.

Financements


Financeurs Projets en cours en 2017 Programmes scientifiques ou projets impliqués
ANR Hbb+ttH@LHC Physique des Particules/ATLAS
ANR SoRBeT Physique des Particules/LHCb
ANR DAEMONS Astronomie Neutrino/KM3NeT-MEUST
ANR Hors USAR eBOSS Cosmologie Observationnelle/eBOSS
CNES Euclid Cosmologie Observationnelle/Euclid
Observatoire de Paris Sciences à l’école Diffusion de la culture scientifique/Cosmo-détecteur
H2020 ASTERICS Astronomie Neutrino/KM3NeT-MEUST
H2020 AIDA-2020 Physique des Particules/ATLAS
H2020 KM3NeT 2.0 Astronomie Neutrino/KM3NeT-MEUST
H2020 STREAM Physique des Particules/ATLAS
Multi-financeurs publics et privés POWER-C Valorisation technologique/Connectique sous-marine
ANDRA TEMPORAL Imagerie X et gamma/Spectromètre imageur pour rayons gamma
Labex OCEVU OCEVU Recherches scientifiques sur la compréhension de la physique de l’Univers, ses origines, son évolution sa composition
UE, Region PACA acquis dans le cadre du CPER, Etat (DRRT), CNRS MEUST-NUMerEnv Astronomie Neutrino/KM3NeT-NUMerEnv
UE, Region PACA acquis dans le cadre du CPER, Etat (DRRT) M3AMU Mésocentre de calcul multimodalité

3 thèses sont également cofinancées par le Conseil régional PACA et le CNRS