A-t-on identifié la première source astrophysique de neutrinos de haute énergie ?

Le 22 septembre 2017, IceCube a détecté un neutrino ayant une énergie de 290 TeV dont la direction d'arrivée correspond à celle dun blazar gamma connu, TXS 0506+056, observé dans un état éruptif. Un blazar est un noyau actif de galaxie hébergeant un trou noir super-massif au centre accompagné de jets de particules de haute énergie pointant vers la Terre. De vastes campagnes d'observations multi-longueurs d'ondes, couvrant tout le spectre électromagnétique, ont rapidement été déclenchées par la détection du neutrino.

De plus, IceCube a également détecté un excès d'événements de neutrinos de haute énergie par rapport aux bruits de fond atmosphériques dans la direction du blazar TXS 0506+056 entre septembre 2014 et mars 2015, ce qui constitue une évidence de 3.5 sigma (probabilité d'observation du signal de 99.98%) pour l'émission de neutrinos, avant l'épisode éruptif de ce blazar en 2017.

ANTARES a effectué une analyse similaire à la recherche de neutrinos de haute énergie provenant de cette source. Un léger excès est également observé dans les données prises entre 2007 et 2017.

Ces observations suggèrent que les blazars sont les premières sources identifiables du flux de neutrinos astrophysiques de haute énergie. Ces résultats ont été annoncés publiquement par la Collaboration IceCube lors d'une conférence de presse le 12 juillet

Références :

Dernière modification: 3 sept. 2018 à 22:03:23

Un LHC haute luminosité d'ici 10 ans

Un nouveau chantier s'ouvre aujourd'hui, vendredi 15 juin 2018, au LHC, le grand collisionneur de hadrons. Initié en 2011, ce projet vise à mettre en service d'ici à 2026 un LHC haute luminosité (HL-LHC) qui permettra d'augmenter le nombre de collisions protons-protons et de récolter davantage de données. La France contribue de manière importante à ce projet (à hauteur de 180 millions d'euros, masse salariale incluse). Les équipes du CNRS et du CEA participent en particulier à la recherche et aux développements technologiques sur les aimants supraconducteurs ainsi qu'à la jouvence des détecteurs et de l'accélérateur. Côté français, ce sont ainsi plus de 400 scientifiques, parmi lesquels ceux du Centre de physique des particules de Marseille - CPPM (CNRS/Aix-Marseille Université), qui accompagnent le renouveau du plus grand et du plus puissant collisionneur de particules au monde.

Contact scientifique ATLAS au CPPM : Laurent Vacavant

Dernière modification: 3 sept. 2018 à 09:58:50

Journées des détecteurs semi-conducteurs au CPPM

Le réseau "R & D instrumentation" dédié aux détecteurs semi-conducteurs (IN2P3-IRFU), créé en 2012 dans le but de promouvoir les échanges entre les différents laboratoires actifs dans le domaine, organise deux demi-journées, les 25 et 26 juin 2019 au CPPM (CNRS - AMU) sur le thème de détecteurs rapides et leur électronique associée . Ces journées s'adressent d'abord aux utilisateurs de différents détecteurs semi-conducteurs (instrumentalistes) désireux de découvrir et comprendre les dernières technologies associées, leurs performances et leurs limites.

--> Pour plus d'informations : https://indico.in2p3.fr/event/18911/

Dernière modification: 25 juin 2019 à 13:13:58

NectarCAM voit ses premiers évènements de cascades atmosphériques

La caméra NectarCAM, équipée de ses 61 premiers modules de détection, a vu ses premiers évènements de cascades atmosphériques dans le ciel de Berlin Adlershof, la nuit du 22 au 23 mai 2019. Elle est arrivée sur le site du prototype MST (Medium Size Telescope) le 16 mai 2019 en provenance du CEA/IRFU à Saclay.

Après les vérifications nécessaires au sol, elle a été chargée dans le télescope avec succès par les équipes de lIN2P3, du CEA/IRFU et Desy Zeuthen. Une étroite coopération entre toutes les équipes du consortium NectarCAM, sans oublier l'équipe du télescope, ont permis de mener à bien ce premier objectif, essentiel pour le projet, avant le déploiement sur site fin 2020 aux Canaries.

Le CPPM a construit le système d'acquisition de données (« event builder ») en utilisant une approche innovante à bas coût.

Image de cascade
Image de cascade

Lire la suite sur : https://in2p3.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/nectarcam-voit-ses-premiers-evenements-de-cascades-atmospheriques

Dernière modification: 25 juin 2019 à 13:16:22