Inauguration du premier télescope du projet CTA

Le projet CTA (Cherenkov Telescope Array), une très grande infrastructure de recherche (TGIR) pour la partie française (des équipes de recherche de l’IN2P3, INSU et du CEA sont engagées dans la construction de CTA), constitue le projet d’avenir du premier observatoire pour l’astronomie gamma de très haute énergie. La collaboration CTA-LST a travaillé pendant environ 10 ans sur ce projet qui s’achève aujourd’hui avec la construction du premier télescope prototype LST-1, dont le miroir parabolique fait 23 m de diamètre et la distance focale 28 m. L’inauguration de ce premier grand télescope de CTA a eu lieu le 10 octobre à La Palma

Pour plus d’informations :

l’équipe CTA du CPPM

Lire toute la nouvelle scientifique de l’IN2P3

Dernière modification: 5 nov. 2018 à 15:39:49

Prochaine conférence du CPPM le 23 février à 10 heures - L'Univers selon Stephen Hawking par Jean-Pierre Luminet, chercheur CNRS

Illustration : Simulation numérique de mirage gravitationnel engendré par un trou noir - Crédit : A.Riazuelo
Illustration : Simulation numérique de mirage gravitationnel engendré par un trou noir - Crédit : A.Riazuelo
Lire le résumé

Dernière modification: 15 févr. 2019 à 17:21:55

Le CPPM accueille les enseignants de l'Académie d'Aix-Marseille

Les scientifiques du CPPM ont accueilli les enseignants de l'Académie d'Aix-Marseille au sein du laboratoire le 5 mars dans le cadre des Rencontres scientifiques enseignants-chercheurs.

Ces rendez-vous organisés annuellement par l’Académie d’Aix-Marseille offrent ainsi la possibilité de rencontrer les scientifiques des laboratoires de recherche de l’Université d’Aix-Marseille.

Rencontres professeurs chercheurs
Rencontres professeurs chercheurs

En savoir plus

Dernière modification: 5 mars 2019 à 15:03:03

Pêcheurs de neutrinos

CNRS Images a réalisé une vidéo (publiée sur le journal Le Monde) montrant l'installation d'une ligne KM3NeT/ORCA, opération pilotée par l'équipe du CPPM.

déploiement d'une ligne de détection KM3NeT/ORCA - Image : CNRS Images
déploiement d'une ligne de détection KM3NeT/ORCA - Image : CNRS Images

Vidéo

Dernière modification: 29 mars 2019 à 15:38:00

LHCb observe une nouvelle saveur de l'asymétrie matière-antimatière

La collaboration LHCb, au CERN, a observé pour la première fois l'asymétrie entre matière et antimatière connue comme la violation de CP pour une particule appelée le méson D0. Ce résultat, présenté aujourd'hui lors de la conférence annuelle les Rencontres de Moriond et d'un séminaire consacré à ce sujet au CERN, va sans l'ombre d'un doute faire date dans les manuels de physique des particules.

La transformation qui a lieu dans une symétrie de CP échange une particule avec l'image miroir de son antiparticule. La collaboration LHCb a observé une brisure de cette symétrie dans les désintégrations du méson D0 (représenté par la grande sphère sur la droite) et de son partenaire dans l'antimatière, l'anti-D0 (grande sphère sur la gauche) en d'autres particules (petites sphères). L'importance de la brisure a été déduite de la différence entre le nombre de désintégrations enregistrées pour la particule et pour son antiparticule (barres verticales, ajoutées à titre d'illustration - Image : CERN
La transformation qui a lieu dans une symétrie de CP échange une particule avec l'image miroir de son antiparticule. La collaboration LHCb a observé une brisure de cette symétrie dans les désintégrations du méson D0 (représenté par la grande sphère sur la droite) et de son partenaire dans l'antimatière, l'anti-D0 (grande sphère sur la gauche) en d'autres particules (petites sphères). L'importance de la brisure a été déduite de la différence entre le nombre de désintégrations enregistrées pour la particule et pour son antiparticule (barres verticales, ajoutées à titre d'illustration - Image : CERN

En savoir plus

Dernière modification: 28 mars 2019 à 15:53:19